La 1ère consultation

Le premier rendez-vous avec votre avocat est très important. Il vous permettra de fixer les principes de votre relation et de transmettre à votre avocat tous les éléments utiles à l’accomplissement de sa prestation. 

Le principal objet de ce premier entretien avec votre avocat est de lui exposer votre affaire afin qu’il vous conseille utilement. Et pour optimiser ce premier rendez-vous, le plus simple est encore de le préparer, selon 3 axes :

 

  • Transmettre tous les documents et informations liés à votre dossier
  • Aborder toutes les questions que vous vous posez 
  • Régler les questions liées à la rémunération de votre avocat
Transmettre tous les documents et informations liés à votre affaire

Lors de votre premier rendez-vous, apportez à votre avocat l’ensemble des documents dont vous disposez concernant votre affaire, que vous aurez préalablement préparés.

 

Exemples ci-dessous :

En matière de litige professionnel

Le contrat de travail, les bulletins de salaire, les courriers du salarié et de l'employeur ...

En matière d'indemnisation

Les certificats médicaux, les bulletins d'hospitalisation, les justificatifs des frais médicaux non remboursés, les justificatifs d'affiliation à une caisse de sécurité sociale et à une mutuelle, les bulletins de salaire en cas de perte de revenus, les factures d'achat des biens endommagés …

En matière de divorce

La copie du livret de famille, les extraits d'acte de naissance et de mariage (à demander en Mairie), le contrat de mariage s'il en existe un, les justificatifs de revenus (déclaration d'impôts, bulletins de salaires) et de charges (quittances de loyers, factures EDF-GDF téléphone, crédits) …

En matière de propriété immobilière

Le titre de propriété, le plan cadastral, le dossier de permis de construire, les courriers échangés avec les voisins ou l'Administration, les contrats avec un artisan ou un architecte,  les attestations d'assurance …
 

En matière de contentieux administratif

La décision contestée, les courriers échangés avec l'Administration …

En matière de consommation

Le contrat litigieux, les courriers échangés, les publicités ou offres commerciales, les factures et relevés bancaires …

Décrivez très précisément à votre avocat tous les éléments de votre situation et confiez lui toutes les informations dont vous avez connaissance sans réticence, qu’elles vous semblent utiles ou non à la défense de vos intérêts.

Vous pouvez par exemple écrire une chronologie détaillée des événements et préciser les noms et les coordonnées de toutes les personnes apparaissant dans le dossier.
Votre avocat pourra ensuite juger de leur utilité et agira au mieux de vos intérêts, dans le respect de ses obligations professionnelles liées à la loyauté, à la confidentialité et au secret professionnel.

Aborder toutes les questions que vous vous posez

Faites-vous expliquer les principaux points de droit relatifs à votre affaire ainsi que le déroulement de la procédure.

N'hésitez pas à vous renseigner sur les diverses étapes de la procédure susceptibles d’en faire augmenter le coût.

Régler les questions liées à la rémunération

C'est aussi au cours de ce premier rendez-vous que vous vous mettrez d’accord avec votre avocat sur les modalités de calcul et de règlement de ses honoraires.


Pour éviter toute contestation ultérieure, il y a lieu de convenir par écrit du mode de calcul et de facturation des prestations sous la forme d’une convention d’honoraires, laquelle est rendue obligatoire par la loi (sauf cas d’urgence ou bénéfice de l’aide juridictionnelle totale).

 

ATTENTION : Si vous pensez pouvoir bénéficier d’un contrat d’assurance protection juridique ou de l’aide juridictionnelle, pensez à apporter à votre avocat tous les documents permettant d’engager les démarches utiles. Si vous bénéficiez de l’aide juridictionnelle, il est important de vous assurer,  lors de la prise de rendez-vous, que l’avocat que vous avez choisi accepte de vous assister au titre de l'aide juridictionnelle.